Séminaire du 5 avril 2019

Les coévolutions des usages et des systèmes sociotechniques de l’énergie

Ce 4ème séminaire du cycle « Hybridations électriques et urbanisation diffuse » est organisé par le Groupe Transversal « Ville et Energie » du réseau Labex Futurs Urbains (Université Paris-Est).
En réunissant des chercheurs, des professionnels de l’énergie, des représentants des institutions gouvernementales et non-gouvernementales, le cycle de séminaires Hybridations électriques et urbanisation diffuse propose des points de vue complémentaires sur les coévolutions entre villes et systèmes énergétiques pour initier un dialogue interdisciplinaire autour de questions structurantes pour la recherche scientifique.

Lieu de l’événement : Campus de la Cité Descartes, 14-20 bd. Newton, Champs-sur-Marne, 77455 Marne-la-Vallée. Bâtiment « Bienvenue », salle B021-B023.

Session thématique 1 – Méthodes et moyens d’observation des coévolutions.

« Coévolutions des systèmes techniques et des comportements : le cas de la rénovation énergétique ». Communication de ELYES NEFZAOUI, ingénieur, enseignant-chercheur à l’École supérieure d’ingénieurs en électrotechnique et électronique, et MARGOT PELLEGRINO, urbaniste, maîtresse de conférences à l’Université Paris-Est, chercheuse au Lab’Urba, membres du GT « Ville et énergie » du réseau Labex Futurs Urbains.

Session thématique 2 – Coévolutions sous l’égide des politiques climat-énergie et de l’action citoyenne pour la transition écologique.

« Co-production for establishing Distributed Energy Systems ». Communication de MAARTEN WOLSINK, docteur en socio-psychologie, enseignant-chercheur à l’Université d’Amsterdam, dans le domaine de la géographie environnementale (communication en anglais).

« Transition énergétique, durabilité et lien social : expertises et transactions à travers quatre cas d’étude dans le Grand Est français ». Communication de PHILIPPE HAMMAN, Professeur de sociologie de la ville et de l’environnement, Institut d’urbanisme et d’aménagement régional, chercheur au Laboratoire Sociétés-Acteurs-Gouvernement en Europe, Université de Strasbourg.

Session thématique 3 – De nouveaux modèles d’infrastructures énergétiques, de nouvelles solidarités ?

« Électrification hors réseau en Afrique : fragile inscription des infrastructures au sein des économies rurales ». Communication de CELINE CHOLEZ, sociologue, enseignante-chercheuse à l’Institut Polytechnique de Grenoble et au laboratoire PACTE.

« La reconfiguration des solidarités électriques : pour une négociation ontologique des cadrages disciplinaires ». Communication de GREGOIRE WALLENBORN, philosophe, physicien, enseignant-chercheur à l’Université libre de Bruxelles, Institut de Gestion de l’Environnement et d’Aménagement du Territoire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s